Avancement des travaux du projet CRS

Nous vous invitons à visiter cette page régulièrement, pour suivre l’avancement des travaux.

En date du 27 septembre 2021

2243193

*tonnes métriques (TM) de matières remblayées

*Le plan de réhabilitation réfère à des mètres cubes (m3)  qui représentent le volume et non le poids. Toutefois, les matières sont pesées et gérées au poids sur le site. En divisant les TM par le facteur de 2, il est possible d’obtenir un aperçu « approximatif » du volume (m3) de matières.

 


ANNÉE 2021 | ANNÉE 2020 ANNÉE 2019  | ANNÉE 2018 

Mise à jour Covid-19 

Les mesures de santé publique dictées par le gouvernement sont appliquées en continu par tout le personnel, soit les opérateurs, les fournisseurs de matières, les camionneurs et tout autre intervenant appelé à œuvrer ou entrer sur le site CRS. Rappelons qu’en raison des circonstances exceptionnelles et en vue de contribuer à l’effort collectif pour limiter la propagation du coronavirus, l’entreprise Sanexen a suspendu la réception de sols au site de CRS du 24 mars dernier au 11 mai 2020.

Printemps – Été

Confinement de l’ancien dépotoir sur le site CRS

Le mardi 25 mai dernier ont débuté les travaux de construction de la cellule de confinement de l’ancien dépotoir illégal de déchets toxiques sis sur le site de CRS à Boucherville. Les travaux de confinement dureront 55 jours pour se terminer au début du mois d’août. Ces travaux d’envergure sont les plus importants du genre en cours au Québec, sinon au Canada.

La cellule de confinement se compose de deux couches de géocomposite de drainage (en blanc) et d’une géomembrane texturée (en noir). Un système de captation du méthane généré par la décomposition des déchets est également installé. Le méthane sera biotraité avec une technologie appelée Bio-Window de sorte qu’aucun GES ne sera émis à l’atmosphère. À droite de la photo, on aperçoit une des deux cheminées qui serviront à acheminer le méthane vers les biofiltres.

Les travaux de sécurisation permettent d’éviter que les déchets entrent en contact avec l’eau de précipitation, la pluie et la neige. Ils permettent en parallèle le captage et le traitement des biogaz. Un suivi environnemental à long terme, pour l’air et l’eau, est prévu une fois les travaux de réhabilitation complétés. La cellule de confinement sera entièrement recouverte de sols et végétalisée pour accueillir les aménagements futurs.

Voici la progression des plus récents travaux de confinement de la portion contaminée du site CRS.

En noir, couche de géomembrane. En blanc, couches de géocomposite de drainage.

Modification de la topographie du site CRS

Le 21 juin dernier, le site de CRS a reçu l’autorisation du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) pour la modification de la topographie de son site en réhabilitation environnementale comme proposée à l’été 2020.

Les éléments de la modification portent notamment sur l’ajout du plan d’eau et l’abaissement de la butte. Voir le document complet.

Hiver

Les travaux de remblayage se poursuivent comme à l’habitude au site CRS.

En janvier, un puits de pompage a été installé dans la partie la plus profonde de la carrière. Ce puits de 21 mètres de profond et de 15 cm de large servira à rabattre la nappe d’eau souterraine advenant une détérioration de la qualité de l’eau en lien avec les travaux de réhabilitation. Son installation était prévue au plan de réhabilitation initial.